Découvrez toutes les raisons
Environnement

La forêt urbaine fait partie du tracé

Le ratio de plantation visé : 2 pour 1.

Femme avec un parapluie bleu marchant sur le trottoir de l'Avenue Isaac-Bédard de Québec
Avenue Isaac-Bédard

Une stratégie de végétalisation est envisagée tout au long du tracé. Elle a pour but de :

  • Favoriser la biodiversité;
  • Augmenter l’indice de canopée;
  • Réduire les îlots de chaleur;
  • Abaisser le niveau de bruit;
  • Intercepter et retenir les eaux de pluie;
  • Embellir la ville;
  • Accroître la qualité de vie des citoyens.

La stratégie de végétalisation du projet est innovante à plusieurs égards, car elle s’adapte aux paysages en fonction des types de milieux traversés.

La végétation sera disposée ou densifiée dans de nombreux endroits, dont les terrains publics et privés le long du tracé. Les infrastructures du projet (stations, pôles d’échanges, terminus) seront aussi des lieux privilégiés pour végétaliser davantage.

Un effort important est mis sur la protection et la conservation des arbres, de même que la bonification de la canopée le long du tracé. Lorsqu’il sera impossible de protéger ou de conserver un arbre, l’abattage sera compensé. La Ville de Québec s’est fixée comme objectif d’atteindre un ratio de plantation de 2 pour 1 (deux arbres plantés pour chaque arbre abattu). À terme, il y aura plus d’arbres qu’à l’heure actuelle, le long du tracé du tramway.

Le projet de réseau structurant jouera un rôle important dans la bonification de la canopée à Québec.

En savoir plus